Le goût des frites - Blog à Romaq

ça va, vous?

23.10.11

J'ai vu Tintin avant Spielberg.

tintin2

Même si avec Tintin ça marche pas beaucoup.

En attendant je remercie mon ami Fred pour la place, c'était trop le vippe.

Posté par Romaq à 01:44 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ok

    Oui spoiler Tintnin c'est pas évident, sauf si spielberg a pris des libertés par rapport à la Bédé, comme, je sais pas, faire tuer Milou par Rastapopoulos...
    Sinon ça donnait quoi le film ?

    Posté par Colin, 23.10.11 à 03:47
  • FFFFFFFFFFFFFFFFFFFUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

    Posté par pwet, 23.10.11 à 16:19
  • elle déchire ca grand mére ta banière

    Posté par quentin, 22.11.11 à 20:09
  • franchement !

    on a fait tout un plat "de frite" peut-être de ce film !! mais c'est franchement nul.... je trouve qu'il n'y a rien de nouveau ... ça n'apporte rien de plus ... il manque des personnages ... non je suis super déçu par rapport au battage autour de ce film !! si je devais mettre une note je mettrais 4,5/10 et encore !! non sérieusement très déçu ! ne vaut pas ce que j'ai payé pour le voir en VOD ... 4,99€ par orange ! trop couteux pour ce que c'est !

    Posté par davidFrAveyron, 11.03.12 à 11:44
  • Tintin à la sauce spielberg : la cata.

    Moi aussi, sans être spécialement un super tintinophile de la première heure, je suis très déçu par cette adaptation et franchement, je ne comprends pas ceux qui disent qu'ils ont trouvé ça génial ? Peut-être la qualité de l'animation qui la seule chose de réussie dans ce film, car vraiment, pour le reste, lorsque l'on voit que le scénario a été changé en mélangeant plusieurs albums dont le crabe aux pinces d'or (on se demande ce que ça vient faire là ?) et que l'on supprime le professeur tournesol pour rajouter la castafiore (de qui se moque-t-on ?) on ne peut être que déçus. Cela n'a plus rien à voir avec l’œuvre d’hergé, les 20 dernières minutes sont catastrophiques, cela devient du grand n'importe quoi : la scène avec le faucon qui n'en finit pas, la scène avec les grues de chantier (on se demande bien d'où ça sort) on finit par se croire dans un jeu vidéo tant les scènes d'action invraisemblables s'enchainent à vitesse grand V avec des mouvements de caméra qui donnent le tournis (à la limite de Matrix à un moment). où est passé l'âme d'hergé dans tout ça ? Tintin à la sauce spielberg : la cata. c'est vraiment navrant... Un grand ratage donc, et une grande déception pour les tintinophiles.

    Posté par dos, 27.10.12 à 00:24

dis moi comment j'chui génial!